CHILOE VOYAGES Randonnées, trekking, alpinisme, voyages thématiques France, Europe, Amériques, Asie CHILOE - L'Arzalier - 48190 ALLENC - France Tel / Fax : 33 (0)466 65 32 58
CHILOE  VOYAGESRandonnées, trekking, alpinisme,voyages thématiquesFrance, Europe, Amériques, Asie CHILOE  -  L'Arzalier - 48190  ALLENC - FranceTel / Fax : 33 (0)466 65 32 58

MASSIF CENTRAL : LOZERE

 

Aux confins de la Margeride et des Monts Lozère

Voyage dans un désert montagneux

 

Séjour "Raquettes à neige"

 

Margeride. Monts Lozère. Gardille. Lozère. Randonnées. Raquettes à neige. Voyages. Massif Central. Chiloe. www.chiloe-voyage.fr - Claude Molinier Monts Lozère. Au fond, les Alpes... Ph. C. Molinier - Chiloe

Dates

Du 15.01 au 21.01.2018 - Du 22.01 au 28.01.2018

Du 29.01 au 04.02.2018 - Du 05.02 au 11.02.2018

Prix : sur demande

 

 

Le séjours et la région

 

Sur les cartes de Cassini (première carte détaillée de la France levée entre 1760 et 1789), la Margeride apparaît sous le nom de “Haute Montagne”. En plus d'être totalement inconnues pour des gens de Paris, avec des moyens de communication terrestre difficiles, ces montagnes furent le théâtre, de 1764 à 1767, de terrifiantes attaques attribuées à la « Bête du Gévaudan », faisant près de 83 victimes, souvent horriblement déchiquetées. A la population désespérée, le puissant clergé local n'apporta pas d'autre réconfort que de confirmer que ce châtiment divin était la punition méritée pour leur péché collectif...

 

Aujourd'hui la Margeride est encore moins peuplée qu'à cette époque, le loup a refait parler de lui, mais les animaux les plus exceptionnels que l'on pourrait y rencontrer sont sans doute les Aurochs ou les Bisons d'Europe...

 

La Margeride est séparée de l'immense croupe granitique des Monts Lozère par une légère dépression qui constitue le plus haut “toit hydrographique” de France : la convergence des trois plus vastes bassins fluviaux de France, le Rhône, la Loire et la Garonne, rien que ça ! Ce lieu, dominé par le col de la Pierre Plantée à 1275 m d'altitude, est un lieu emblématique. Fréquenté depuis des millénaires, nos ancêtres néolithiques y ont laissé menhirs et dolmen. Sa géologie offre la seule ancienne dépression marine au coeur des massifs granitiques, devenue aujourd'hui le Causse de Montbel. Trait d'union  calcaire entre les deux vastes massifs granitiques de Margeride et Monts Lozère, on peut encore y jouir d'un panorama presque sans limite, emblématique d'une des richesses de la Lozère : ses paysages encore vierges.

 

Les Monts Lozère, haut lieu du Parc National des Cévennes, offrent une longue et débonnaire croupe de granite allongée d’Est en Ouest où viennent s’affronter les vents des quatre points cardinaux. On y marche depuis plus de 5000 ans, érigeant d’innombrables menhirs, ou menant d’immenses troupeaux au long des drailles, ou accompagné par une ânesse comme Stevenson, plus proche de nous. Les légendes y sont poussées par le vent. Les maisons de granite, presque indestructibles, sont la réponse d'habitants accrochés à ces hautes terres malgré les longs et rudes hivers, durant lesquels il fallait parfois sonner des jours et des nuits la cloche de tourmente pour maintenir le seul repère salvateur au voyageur égaré dans la tempête. La beauté des paysages n'est que renforcée par le jeu des éléments animés par la rudesse de l'hiver...

 

Malgré ces descriptions d'apparences apocalyptiques, nous vous proposons une découverte hivernale et tranquille d’une région méconnue, pour renouer avec les grands espaces. Pour aussi se rendre compte que l'hiver peut, parfois, encore exister, malgré notre orgueil technologique et « tout sécuritaire » absurde.

Ce sera l'occasion de rencontrer quelques uns des habitants de ces hautes terres, dans leur quotidien : éleveurs de races emblématiques comme la vache Aubrac aux magnifiques yeux, facteur bravant quotidiennement les congères sournoises...

Sans oublier un moment d'une toute autre dangerosité : la restauration, avec velouté de châtaignes, tripoux, retortillat, fromages locaux... et boissons locales !

 

Les itinéraires sont à la fois en boucles (retour au point de départ), et en traversées, pour atteindre, par exemple, notre second lieu d'hébergement : un petit air d'aventure, dans des lieux où les routes peuvent même devenir impraticables...

L'hébergement est réalisé dans de petits hôtels confortables, et éventuellement, si le groupe est... très petit, en gîte ou chez l'habitant, toujours dans de petits villages ou hameaux.

 

Dans une recherche d'un autre mode de consommation, de relation avec des partenaires et une population locale, nous privilégions, lorsque cela est possible : les petits établissements gérés famillialement, les productions locales, la réduction des transports (ou l'utilisation de transports collectifs s'ils existent), les rencontres et discussions... La taille de nos groupes est volontairement réduite : maximum 8 ou 10 participants, et 12 pour les groupes constitués.

 

L’itinéraire au jour le jour

 

Plus encore en hiver qu’en été, à cause de la neige, le déroulement et les itinéraires sont donnés à titre indicatif : ils peuvent être modifiés en cas de mauvaises conditions météorologiques (surabondance ou manque de neige...), ou pour toutes conditions pouvant être préjudiciables à la sécurité d’un ou plusieurs participants. Les itinéraires parcourus l’hiver peuvent ne pas correspondre, à cause de critères de choix différents, à ceux fréquentés l’été.

 

Jour 1. Accueil à la gare SNCF de Langogne ou de Mende, ou de La Bastide-Saint-Laurent-les-Bains. Transfert à l'hébergement, à plus de 1100 m d'altitude. Installation, présentation des lieux et du séjour, premières dégustations...

 

Jour 2. Première randonnée de mise en jambes et de réglage du matériel. Partant de notre hébergement, nous nous aventurerons dans les forêts et sur les crêtes de Margeride, où nous croiserons parfois, malgré l'isolement, quelques hameaux ou grande ferme perdus. (4 à 5 h de marche environ, 250 m de dénivelée environ à la montée et à la descente). Retour à pied à l'hébergement.

 

Jour 3. Court transfert. Pour rentrer dans le vif du sujet, une randonnée panoramique en Margeride qui devrait nous mener sur les points culminants de ce vaste massif (Signal de Randon, 1551 m, ou bien Moure de la Gardille, 1530 m). Vues exceptionnelles : l'Aubrac, les Monts du Cantal, les Monts Lozère, les Alpes... Retour à l'hébergement (5 h de marche environ, 350 m de dénivelée environ à la montée et à la descente)

 

Jour 4. Journée de traversée où nous chevaucherons la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée, fréquentée il y a déjà des millénaire (menhirs et dolmen)... Changement de décor, en passant sur les vaste reliefs des Monts Lozère. Arrivée à notre nouvel hébergement. ( 5 à 6 h de marche environ, 150 m de dénivelée à la montée, 300 m de dénivelée environ à la descente)

 

Jour 5. Transfert jusqu'à un hameau sur les flancs des Monts Lozère, où il n'y a pas que les histoires locales qui sont peuplées par la tourmente... Retour à l'hébergement (5 h environ de marche, de 250 à 300 m de dénivelée à la montée et à la descente)

 

Jour 6. Transfert vers les crêtes des Monts Lozère (si les conditions le permettent) : une journée entre « ciel et neige » sur les point culminants de la Lozère (de 1680 à 1699 m). Panorama jusqu'aux Monts du Cantal, l'Aubrac, une grande partie des Alpes (du Mont Ventoux au Mont-Blanc), et l'immense moutonnement bleuté des Cévennes... Retour à l'hébergement. (5 heures de marche environ, 250 m de dénivelée environ à la montée et à la descente).

 

Jour 7. Fin du séjour après le petit déjeuner, transfert aux gares SNCF (Langogne, Mende...).

 

Itinéraires donnés à titre indicatif : il peuvent être modifiés en cas de mauvaises conditions météorologiques, routières, mesures réglementaires temporaires dans les espaces protégés, ou pour toute condition pouvant être préjudiciable à la sécurité d’un ou plusieurs participants.

 

Fiche technique détaillée sur demande

Margeride. Lozere. Randonnées raquettes à neige. Voyages organisés. Chiloé. www.chiloe-voyage.fr Margeride, Lozere. Ph. C. Molinier

Renseignements pratiques

 

Niveau, difficulté. Pour tout marcheur moyen, pratiquant la marche en été: étapes de 3 à 6 heures de marche à un rythme normal, avec des dénivelées de 200 à 350 m environ à la montée, et de 200 à 400 m environ à la descente. La marche avec raquettes à neige ne présente aucune difficulté.

 

Portage. Limité au pique-nique de midi et aux affaires personnelles pour la journée.

 

Climat. Les conditions d'enneigement sont parfois très variables dans cette région : il peut y avoir de la neige poudreuse, de la neige croûtée, de la neige mouillée... ou pas du tout, avec sol très humide, ou gelé. Le vent peut aussi souffler, de façon parfois très impressionnante (tourmente) ; et il peut aussi faire beau, et très doux ! Valeur sure : au coin de la cheminée avec une boisson locale...

 

Hébergement, restauration. En hôtel et en gîte confortable (chambres) (pour de très petites de tailles de groupe, éventuellement en gîte ou chambre d'hôtes chez l'habitant) sur la base d'une chambre double partagée par deux personnes. Restauration à base de produits locaux et recettes locales ou, parfois, exotiques. Pique-niques à midi (avec boisson chaude) préparés et portés dans le sac de la journée.

 

Transport. Transferts réalisés avec un véhicule adapté à la taille du groupe. Parfois, dans cette région, il peut arriver que la circulation routière soit difficile, la viabilité de certains axes pouvant ne pas être garantie entre 18 h et 8 h : c'est une réalité et nous vivons avec, simplement !

 

Encadrement. Par Claude Molinier, Benoït Courant ou Olivier Gingembre, diplômés d’Etat, spécialistes de la raquette à neige, vivant dans la région. Une trousse de secours pour les premières urgences est transportée en permanence.

 

Matériel. Raquettes à neige, modernes et adaptées, fournies.

 

Rendez-vous et dispersion

Rendez-vous gare SNCF de Langogne, Mende, ou Chadenet – Bagnols-les-Bains le jour 1. Dispersion aux mêmes lieux, le jour 7 après le petit déjeuner.

Une confirmation des lieux et heures des rendez-vous est adressée avec la convocation.

 

Nombre de participants: de 4 à 8.

Pour la Fiche Technique complète, contactez-nous

Monts Lozère. Ph. C. Molinier

Site en construction

permanente...

 

... Comme l'Univers... et la sagesse humaine !

NOS DEPARTS ASSURES

en 2017

 

GRECE : RHODES

Du 29.10 au 05.11.2017

 

MALTE ET GOZO

Du 27.12.17 au 03.01.2018